Le Clan du Senon


 
PortailAccueilFAQCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Trompette de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brann
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 56
Localisation : sur terre pour l'instant...
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: La Trompette de la mort   Jeu 14 Oct - 9:46




La trompette de la mort

Appelée communément corne d'abondance, mais plus souvent trompette de la mort, la Craterellus cornucopioides est, malgré sa forme et sa couleur de veuvage, un champignon très apprécié des gourmets. Très facile à sécher et reconnue comme étant la truffe du pauvre, elle accompagne royalement les gibiers et les viandes de caractères.
Voici de quoi satisfaire les papilles…


La Pintade de Mabon

-Une belle pintade
-Six échalotes grises
-Une quinzaine d’oignons grelots
-Deux cuillères de graisse de canard
-Une cuillère de miel
-Un verre de bouillon de volaille
-5 à 600 g de trompettes de la mort « lavées à l’eau clair *»
-500 g de rattes ou de grenaille de Noirmoutiers cuites à la vapeur
-Sariette, sel, poivre
-Un cocotte en fonte


Éplucher les échalotes et les grelots
Farcir la pintade avec trois échalotes incisées et la sariette (procédé qui permet d’assouplir la viande de volaille à la cuisson)
Placer la cocotte sur feu vif et y verser les deux cuillères de graisse
Y mettre à dorer la pintade pendant dix minutes en la retournant de temps en temps
Arroser la pintade avec le bouillon, y adjoindre le miel, saler, poivrer, couvrir et laisser mijoter pendant trente minutes à feu moyen. Retourner la bête de temps à autre.
Rajouter le reste d’échalotes en lamelles, les grelots et les trompettes et recouvrir dix minutes, puis découvrir et prolonger la cuisson de dix minutes en remuant doucement pour ne pas déliter la pintade.

Servir avec les petites pommes de terre et un Gigondas…



*Je vois d’ici les puristes qui crient au scandale lorsqu’il s’agit de laver les champignons avant de les cuisiner…
Je m’adresse donc à ces « jesaistout » : Le brossage n’est pas si efficace que cela et il n’y a rien de plus désagréable que d’écraser un grain de sable sous la dent, alors que l’on est en pleine communion gustative ! La seule façon fiable qui existe pour éliminer sable et autres encombrants est le rinçage abondant à l‘eau claire. En effet, le champignon ne sera pas plus altéré qu’en forêt, car, en cas de pluie, nous sort-il son parapluie pour se protéger de l’eau ?



_________________





Pas propriétaire, juste locataire.
Le mouvement perpétuel est le bail de nos vies
et les éléments en sont les clauses du moment,
jusqu'à la redistribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-clan-du-senon.com
 
La Trompette de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les champignons
» Partition de la Sonnerie aux Morts
» En forêt d'Evreux
» Omelette aux trompettes de la mort.
» Moteur mort sur Fendt 204P?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan du Senon :: Aux gamelles !-
Sauter vers: