Le Clan du Senon


 
PortailAccueilFAQCalendrierRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plaidoirie en un acte !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brann
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 298
Age : 56
Localisation : sur terre pour l'instant...
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Plaidoirie en un acte !   Jeu 7 Oct - 7:52



Je me demande si les gens ne sont pas heureux dans leur fange ?

Parce que lorsque quelqu'un accède à l'inaccessible, on y répond inlassablement par le doute. Briser ses fers "sociaux" restent le rêve du tout à chacun, mais combien y arrive ? La liberté gêne, surtout quand elle cohabite avec l'esclavage !

Peu de candidats à la réussite, parce que nombres doutent d'entre eux jusqu'au trognon ! Rompre avec les servitudes sociales et autres cinémas est pourtant à la portée de tout le monde, faut-il encore avoir la niaque de décrocher... et de vouloir vivre libre, de s'appartenir, d'être propriétaire de son âme...

Ne pas avoir peur de se retrouver seul avec soi même et pas avec le jugement des autres comme leitmotiv !

Et puis qu'est-ce qu'on risque de plus ? Un deuxième trou au cul ? Et bien ça permettrait de chier deux fois plus vite si on a de l'imagination et perdre un peu moins de temps aux chiottes pour le côté pratique !

Je préfère ma "compagnie" à celles des soumis, n'est-ce pas là faire preuve de courage que de s'accepter tel que l'on est ? Je n'ai rien à vendre, juste quelques bonheurs à partager. Je ne me cache pas derrière l'anonymat, parce que je n'ai rien à fuir et sûrement pas mon image.
Il y a beau y avoir du monde, j'ai l'impression de causer au mur ! Réveilles-toi Ducon ! Tu chlingues le cadavre tellement tu fermes ta bouche ! Crois-tu que cela soit agréable de parler à un cimetière ?
Ma conscience me permet d'être réaliste et de ne pas vivre par procuration et de ne pas me terrer au fond de la communauté des anonymes.


Je ne reproche rien à personne. Ce que j'ai je l'ai acquis par la guerre ! Je n'ai fait que ça pendant la première partie de ma vie : la guerre !

Voilà pourquoi j'aspire au partage, parce que l'égoïsme de la survie, j'en suis un des maîtres.
Je ne suis pas vraiment un solitaire, bien que j'aime ma solitude pour la création. Tout ce que j'ai, j'ai du le créer ! On ne m'a jamais rien donné, sauf la vie, mais sans mode d'emploi. Et cette vie, je l'ai construite d'un bout à l'autre, en dur, en vrai, pas en éphémère... Je ne marche pas dans le vide.
Les gens pensent que les carottes poussent chez Leclerc et c'est très bien, qu'ils continuent à bouffer leur gerbe, la misère m'a appris à ne plus accorder de crédit à la médiocrité et à vivre pour vivre, et non survivre.


Oser, oser prendre ce qui est de droit : sa propre vie !

Maintenant je peux comprendre la peur du tout à chacun, mais je ne veux sûrement pas entendre leur mal être, ils en sont les géniteurs directs, alors, après tout, qu'ils crèvent dans leur merde, en lâches !

Le beau, ça se protège à ce prix !

Comme disait le très poétique et ami Philippe Léotard, dont j'embrasse ici la mémoire :

"J'écris pour me taire..."

_________________





Pas propriétaire, juste locataire.
Le mouvement perpétuel est le bail de nos vies
et les éléments en sont les clauses du moment,
jusqu'à la redistribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-clan-du-senon.com
 
Plaidoirie en un acte !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plaidoirie pour un meurtre (Brief for Murder)
» La cour supreme autorise les videos d'acte de cruauté envers des animaux
» Présentation de Phèdre, acte 1, scène 2
» Acte manqué
» Vanité de l'acte d'écrire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan du Senon :: Un peu de Celte sur le feu-
Sauter vers: